Feelgood Challenge 9: 10 suggestions pour reprendre le travail après un cancer

1. Prendre le temps de prendre soin de vous et de récupérer après les traitements :

Le cancer, ce n’est pas une grosse grippe. Votre corps et votre esprit doivent encaisser le traumatisme subit !


2. Echanger avec votre médecin des effets secondaires : fatigue intense, troubles de la mémoire, douleurs, nausées… autant de tracas qui peuvent perdurer des mois après la fin des traitements. Le savoir, c’est aussi pouvoir prendre les devants et choisir les soins de support adaptés pour diminuer ces effets indésirables.


3. Favoriser la communication avec votre employeur pour éviter le phénomène du fade-out (et réciproquement). Plus l’absence est longue, plus le risque d’être « oublié » augmente. Maintenez la communication avec votre milieu de travail, en trouvant la juste distance.



4. Trouver la pratique adéquate comme la pleine conscience ou autre technique de relaxation prouvée pour améliorer mémoire, diminuer douleur et fatigue. Il est prouvé que les techniques de relaxation ont de multiples effets bénéfiques, tant physiques que psychologiques.


5. Définir avec votre employeur un plan de retour : le retour au travail est un élément essentiel de la phase de reconstruction du patient. Une étape qui, si elle ne se déroule pas dans les meilleures conditions, peut compromettre la réinsertion socioprofessionnelle sur le long terme.


6. Préparer un maximum d’alléger vos tâches domestiques au moment de votre retour. Votre esprit aura besoin de pouvoir se focaliser sur cette étape importante. Essayez de déléguer un maximum les tâches domestiques va vous aider à diminuer le stress lié à cette transition.


7. Pour éviter de vous sentir débordé, pourquoi pas essayer la nouvelle tendance, le « bullet journal » il permet d’avoir vue d’ensemble de votre agenda, de définir des priorités et donc de mieux gérer votre temps (prévoyez-y des moments pour vous ressourcer 😊).


8. Acceptez de devoir vous adapter… ce n’est plus comme avant, c’est autrement. Certes, il y a un deuil de la vie d’avant, mais toute fin implique un nouveau commencement. Voyez-le comme une opportunité d’écrire une nouvelle page de votre vie.


9. Ne vous surestimez pas, le risque de dépression ou de fatigue dû à un retour trop rapide pourrait vous desservir si vous allez « plus vite que la musique ». Ne vous sous-estimez pas : vous avez traversé une tempête, vous êtes incroyables !


10. Dresser une liste de ce pour quoi vous êtes reconnaissant et les ressources que vous avez développées face à l’épreuve. Elle vous aidera à renforcer votre confiance et votre estime de vous!



Liens utiles 😉 :


· www.travailetcancer.org

· www.vieetcancer.be

· « Je rebondis après mon cancer », ed. Jouvence (https://www.editions-jouvence.com/livre/mon-cahier-poche-je-rebondis-après-mon-cancer)

· « Retourner au travail après un cancer - La réintégration : un processus collectif, ed Jouvence

· Le Guide pour les survivants et la gestion de l'après cancer (en anglais) : http://www.vieetcancer.be/documents/uploads/survivorship-guide-by-esmo-and-ecpc.pdf



En 2011, âgée de trente ans, et enceinte, mon monde s'est écroulé quand le médecin m'a annoncé que j'avais un cancer. C'est au cours de ce chemin que je me suis rendu compte que, bien accompagné pendant les traitements, on se retrouvait souvent seul avec nos questions une fois en rémission. Ce focus sur l'après-cancer me paraît indispensable : qu'est-ce qui existe pour accompagner les personnes dans l'après-cancer ? Combien de cas de chômage, de dépression, de séparation pour chaque cas de guérison ?

Titulaire d'un Master en Communication, et coach, mon parcours professionnel a toujours été tourné vers le relationnel. Au vu de mon histoire personnelle, il m'a semblé naturel de m'engager pour défendre les patients, et surtout les accompagner. J'ai décidé de créer ce site dans le but de partager mon point de vue sur tout ce qui peut améliorer la qualité de vie des patients pendant et après la maladie.

Ce qui m’a amené à rencontrer l’équipe de Toujours Belle il y a 5 ans et depuis nous sommes le relais l’une de l’autre pour accompagner au mieux pendant et après la maladie.


Magali Mertens




Billets importants