Feelgood Challenge 8: 6 conseils pour s'initier à la méditation


4 minutes de lecture

Vous êtes nombreuses à nous avoir parlé des bienfaits de la méditation en pleine conscience pour vous aider à vous détendre et à vous libérer du stress du quotidien. On a donc mené notre petite enquête auprès de vous pour réunir vos meilleurs conseils pour commencer cette pratique ancestrale, sans se prendre la tête !


Et on est persuadées que ce rythme un peu plus lent est idéal pour enfin s’y mettre et prendre cette bonne habitude. Le petit plus ? Cela ne vous demandera qu’une dizaine de minutes par jour !


Conseil n°1 : optez pour le bon endroit pour méditer


Vous vous êtes déjà assise en silence pour regarder la mer et écouter le son des vagues, vous vous êtes déjà émerveillée devant un lever ou un coucher de soleil ? Oui ? Eh bien vous avez sûrement déjà expérimenté la méditation en pleine conscience ! Et l’environnement dans lequel vous vous trouvez pour vous concentrer sur le moment présent est bien évidemment primordial. Essayez de trouver un endroit calme, sans activités qui pourraient vous déconcentrer et dans le silence ou un minimum de fond sonore (une musique adaptée sans parole ou le bruit des vagues sont parfaitement indiqués par exemple). Votre endroit sera l’endroit qui répond à ces critères et dans lequel vous vous sentez bien !

Conseil n°2 : adoptez votre bonne position de méditation


3 choix s’offrent à vous en fonction de votre souplesse, et surtout de ce qui vous est le plus confortable sans effort ! La position du lotus, du demi-lotus ou encore la position assise. La position du lotus est souvent un peu difficile à tenir si vous n’êtes pas habituée, ne vous forcez pas. Dans tous les cas, essayez de garder le dos droit (ne pas être avachie) mais sans que cela vous demande un effort trop important, ce qui serait une source de tension. Il s’agit de trouver le bon angle !



Conseil n°3 : concentrez-vous sur votre respiration


Une fois bien installée, levez les épaules bien haut en inspirant puis laissez-les retomber en expirant, cela vous aidera à définir votre bonne position.


Ensuite, concentrez-vous sur votre respiration. Cela ne signifie pas que vous devez essayer de la maîtriser, de la ralentir ou de la « modifier », mais simplement d’être attentive à votre corps pendant la respiration. Respirez profondément et prenez conscience du trajet de l’air lors de l’inspiration et de l’expiration. Vous devriez déjà vous sentir plus relaxée.


Si cela vous semble encore trop difficile ou pas assez concret, vous pouvez aussi simplement observer et ressentir les mouvements de votre corps au fil des respirations. Cela vous aidera à « occuper » votre cerveau en vous concentrant sur ce que vous vivez au moment donné.

Conseil n°4 : prenez conscience de votre corps