Feelgood challenge 27: L’amitié et le cancer

Le cancer jette parfois la confusion dans nos amitiés

Voici ce qu’on lit fréquemment au sujet des véritables amies : en apprenant que vous souffrez d’un cancer, elles rallient immédiatement les troupes afin d’organiser un roulement pour vous conduire chez le médecin, rester auprès de vous les journées où vous êtes malade et faire à manger pour votre famille lorsque la nourriture vous répugne. Ces histoires d’amitié sont les plus belles et on aime les célébrer.

La plupart des femmes qui endurent cette épreuve sont prêtes à perdre leurs cheveux, leur appétit, leur mémoire et même leurs seins. Pourtant, peu d’entre elles envisagent la possibilité qu’elles puissent aussi perdre des amies de longue date en cours de route. Heureusement, la plupart des amies étant loyales, ce n’est pas quelque chose qui arrive à tout le monde, mais si vous êtes en plein traitement (ou que vous l’avez déjà terminé) et que vous remarquez un changement de comportement chez une amie ou que celle-ci est moins présente, vous n’êtes pas seule.



Une amie, c’est quoi ?

Pour commencer, il serait peut-être important de définir « l’amitié ». Voici la définition du dictionnaire : sentiment d’affection entre deux personnes ; personne non hostile ; connaissance ou personne faisant partie de la même nation, parti ou groupe. Vous remarquerez que « l’amitié » n’est pas nécessairement capable de résister à toute épreuve. Même si c’est ce que l’on désire chez un ami, il en va parfois autrement. D’ailleurs, cette attente est-elle raisonnable.

Quoi qu’il arrive, le cancer bouleverse forcément la vie du malade. En effet, celui-ci doit endurer plusieurs séries de traitement de chimio et/ou de radiothérapie sans savoir comment son organisme va réagir et si oui ou non le traitement va marcher et pour combien de temps. Par conséquent, le rôle du malade auprès de ses amis change du tout au tout.

Par exemple, la femme qui, auparavant, planifiait tout dans le moindre détail se fiche peut-être à présent (ou ne remarque plus) que les choses soient mal faites. Celle « toujours prête à faire la fête » peut se transformer momentanément en rabat-joie. Et l’ancienne meneuse de groupe a peut-être tout simplement envie que quelqu’un d’autre prenne les rênes. Ce changement peut s’avérer aussi frustrant chez la personne qui suit le traitement que chez celles qui en subissent l’effet. Il est évident que ce genre de bouleversement aura un impact sur les relations d’amitié.

Le pourquoi du comment

Qu’est-ce qui pousse une amie à disparaître lorsqu’on a le plus besoin d’elle ? Les raisons sont aussi variées que les amies elles-mêmes. Malgré le sentiment de douleur qui s’ensuit, analyser la personnalité et la situation de l’amie en question peut s’avérer utile.

L’amie dont la nature est de régler les problèmes:

  • peut se sentir : mal armée d’un point de vue émotionnel, financier ou physique pour changer quoi que ce soit à votre situation

  • ...et donc : elle est incapable d’agir

L’amie réservée qui a un rôle « d’observatrice »


  • peut avoir peur : de dire ce qu’il ne faut pas

  • ...et donc : elle ne dit rien du tout

L’amie qui s’inquiète constamment de tout